Diarrassouba
Côte d'Ivoire
Durant son voyage, Diarrassouba a fait la Tunisie, l'Algérie, le Maroc et la Lybie où il a fait la prison. Il a décidé d'aider les jeunes à partir de cette expérience.
Après 4 ans de prison en Lybie, j'ai revu ma femme et mes enfants à mon retour en Côte d'Ivoire dans une grande émotion. Ils étaient certains que j'étais mort. J'ai reçu une formation en élevage et avec le soutien de l’OIM, on a pu mettre en place notre propre ferme (Daloa). Les épreuves que j’ai vécu durant cette aventure ont été très difficiles. J’aimerai également dire que les opportunités qu’on part chercher à l’étranger sont déjà à côté de nous ici, acceptons juste de travailler dur.

Returned migrants play a central role as Volunteers in the development, planning and implementation of the Migrants as Messengers campaign.

Through their stories, the learnings from their migratory experiences and their creativity, MaM Volunteers are the principal authors and actors of the campaign. From 2019-2022, a community of more than 300 volunteers across 7 countries will develop and grow. This community will also have access to diversified training and capacity-building opportunities and be invited to regular activities to support the development of an organic and sustainable community. Female engagement plays an important role within the MaM Volunteer community as they will take the lead in shaping women-to-women dialogue sessions and engaging female audiences more generally.

See all volunteers