Negeh
Guinea
Negeh, 24 ans est rentré d’Algérie en 2017. À Conakry, il bénéficie du soutien de OIM Guinée et parvient à reprendre ses études en suivant une formation en anglais et en administration des affaires. Parallèlement à son cursus universitaire, il décide de s’engager dans le projet MaM.
MAM, en raison de son caractère inclusif, mais aussi de l’important rôle qu’il affecte aux volontaires dans la sensibilisation auprès des communautés a offert à Negeh le terrain idéal pour développer ses nouvelles capacités. Entre autres activités, le volontaire a contribué à la réalisation de plusieurs vidéos de migrants retournés et de membres des communautés locales, ce dans le cadre de la campagne de lutte contre la migration irrégulière entreprise par l’OIM dans le cadre de la première phase du projet. Ces activités ont fait grandir en lui un amour indéniable pour la vidéo, pour la prise de parole en publique, pour l’art…

C’est une révélation pour Negeh.

Après avoir suivi une formation en théâtre dans le cadre du projet, le 18 décembre 2018, lors de la Journée internationale des migrants, Negeh monte sur scène au Centre culturel franco-guinéen à Conakry et tient son public en haleine. Il est à l’aise et il aime la scène. Là, il oublie toutes ses peines et arrive à transmettre les émotions qui l’animent, la souffrance vécue le long de son parcours mais également tout l’espoir qu’il met dans son retour au pays. Sensibiliser, toucher et réveiller les consciences à travers l’art, voilà le nouveau cheval de bataille de Negeh.

Depuis 2017, Negeh en a fait du chemin. Dans le cadre du projet Opportunité pour un Meilleur Avenir en Guinée et en Afrique (OMEGA) piloté par l’OIM, Negeh, rentré en Guinée grâce à l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, est invité à participer à une formation en cinéma d’une durée de 2 semaines aux côtés de 2 autres migrants. Pour Negeh, cette formation organisée par l’agence des Nations Unies en charge des migrations est une opportunité pour recommencer sa vie : « Je veux approfondir ce que j’ai appris ici. Même s’il faut pour cela suivre des spécialistes et faire beaucoup de sacrifices, je le ferai parce que j’ai choisi désormais le cinéma et la comédie pour métier. Et j’entends passer par ces canaux pour contribuer à enrayer le phénomène de la migration irrégulière ».

Dans le cadre de MAM 2, Negeh participe à la création de contenus audiovisuels, ainsi qu’à la sensibilisation par le biais du spectacle.

Returned migrants play a central role as Volunteers in the development, planning and implementation of the Migrants as Messengers campaign.

Through their stories, the learnings from their migratory experiences and their creativity, MaM Volunteers are the principal authors and actors of the campaign. From 2019-2022, a community of more than 300 volunteers across 7 countries will develop and grow. This community will also have access to diversified training and capacity-building opportunities and be invited to regular activities to support the development of an organic and sustainable community. Female engagement plays an important role within the MaM Volunteer community as they will take the lead in shaping women-to-women dialogue sessions and engaging female audiences more generally.

See all volunteers